Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Septembre, besoin de décompresser après une saison de taf bien crade qui m'a complétement bousillé le morale.Donc que fait un parcfan pour décompresser, il appelle "son frangin"

"Allo ma couille, il y a qui pour Heide ?... Sly, niquel. Mickey ? Très bien, il ne tient pas plus de deux bières mais il passe bien. Allez hop, je signe !"

Effectivement, le trio Dracus / Sly / Haplo a largement fait ses preuves de bonne entente avec "pigeon mimolette" (je vous ferai un petit flash-back un de ces quatre) et Mickey colle bien à notre petit groupe malgré le fait qu'il ne peut pas s’empêcher de parler de Disneyland. Putain de Disney fan !

Rien qu'à organiser le truc je me sentais déjà mieux et j'oubliais déjà la garce vénale qui me servait de patronne (oui ce n'étais pas nécessaire mais j'avais vraiment envie de la placer celle la)

En route pour

Achterbahn, bier und currywurst

C'est donc à bord de ma "bouhiiiiiiiin mobile" que nous avons avalé les km en direction de Heide park sous le rythme de la "heide compile" concoctée par Dracus, parce qu'aimer, c'est plus que vivre !

(Note Du Dracus : ah sacré Richard !)

Départ le mardi midi de Roubaix, 7 heures plus tard nous voilà en Basse saxe ou l'on pose nos valises (et glacières) à l'hôtel Heide paradies, situé à quelques kilomètres du parc.(NDD : 5 km)

Au niveau de la chambre: on n’est pas dans un palace mais on a tous ce qu'il faut pour 55€ par tête pour deux nuits petit dèj inclus.

Niveau restauration, il y a tout ce qu'il faut à proximité de l’hôtel pour un rapport qualité prix au top ! Pour ma part, dans le restaurant Italien à côté de l’hôtel: carpaccio de bœuf (très bon) et une grande bière pour moins de 15 euros. Propre, sauf peut-être pour Dracus qui a eu confirmation que l'abus de chorizo sur une pizza a pour conséquence que ça brule trois fois...(NDD : ouillouillouille)

Le lendemain soir, Dracus voulait nous faire découvrir le resto d'un hôtel un peu plus loin où l'on sert des burgers xxl et de la saucisse au mètre. Je me suis laissé tenter par le burger 250g.... En voyant arriver le mastodonte, j'ai compris que ce n'était que le steak à l'intérieure qui faisait 250g ! J'ai été pris de convulsions lorsque j'ai imaginé le modèle 500g qu'ils proposaient ^^

24 septembre au petit matin, excités comme des pucelles on arrive au parc. (NDD : après une nuit de merde, avec un Mickey turbulent dans son sommeil )

Parking à 6€, c'est correct. 40€ les deux jours au parc, vu l'offre c'est donné. (NDD : merci internet !)

Pas trop de monde, en fait peu, voir même pas d'attente et c'est tant mieux ! J'avoue que je n'ai plus la patience d'attendre ne serais ce qu'une demi-heure pour un tour de manège.

Heide, c'est du Merlin,(NDD : compagnie européenne de parcs) on le voit au premier coup d’œil et forcément, la comparaison avec Alton Towers (NDD : en Angleterre) est inévitable. Les deux parcs sont sur le même schéma: c'est grand, propre, boisé, thématisé et, le plus important à mes yeux, il y a de la bonne machine !

On commence par Desert race. Je n'en attendais pas de surprises étant donné que je connaissais déjà son clone anglais et que ce dernier est encore frais dans mon esprit. Et bien j'ai quand même eu ma dose de surprise: ici c'est plus fluide et sans vilains à-coups . Même le premier virage n'arrache pas la nuque.

Vu l'affluence, on arrive à l'enchainer plusieurs fois à plusieurs places. C'est unanime, ça fait du bien par ou ça passe ! En fin de journée, bien chaud, on est limite dans l’excès d'intensité mais on ne s'en privera pas jusqu'à l'overdose. (NDD : on a fini la journée dedans et on l’a fait 5 fois de suite)

On poursuit notre chemin vers le monstre du parc: Colossos. Il en impose en hauteur mais aussi par sa longue file d'attente qui doit être un gros supplice lorsque c'est blindé (NDD : surtout en plein soleil, Ju et Draw doivent s’en rappeler). On n’aura jamais attendu, sauf... quand en milieu d'après-midi un train est mis en garage.

Ce monstre de bois ne m'inquiètes pas trop, au contraire, la vue de sa drop n'est pas sans me rappeler un certain El Toro du même constructeur (NDD : wooden coaster Intamin); je sens, avant même d'embarquer, que je vais couiner de plaisir.

Au matin, à l'arrière: ça vibre, surtout dans la spirale; à l'avant ça passe déjà beaucoup mieux. Mais putain, on lui pardonne car ça envoie de l'airtime de débile ! Trois à quatre secondes à ne plus toucher son siège, pour un coasterfan c'est aussi jouissif que luka magnotta sous viagra dans une morgue.

Et dire que quelque jour plus tôt j'avais lu dans "la sainte bible trips n pics" que les trois dernières bosses ne procurent plus d'air time... On ne doit pas avoir ridé le même coaster... en témoigne la photo plus bas (à moins que Vivelle dop ai lancé une nouvelle campagne de pub)

Finalement, comme pour Nemesis à Alton, Colossos est la valeur sûre du parc, la bête qui en impose, malgré les autres coasters très sympas qui sont arrivés par la suite.

Le trajet se poursuit logiquement vers la zone aux coasters aux rails blancs / poteaux verts. J'ignore l'origine de ce choix mais finalement, l'ensemble nous donne une masse de rails cohérents entre le B&M, le Mack et les deux...

Vekomaaaaaaaaaaaaal !!!!!!!!!!!! (NDD : vekakaaaaaaa !!!)

Je ne vais pas trop m'attarder: un SLC ça cogne (NDD: Limit), un looper vekoma ça cogne (NDD : Big Loop), on a pris les deux crédits, on a bien morflé, point final. C'est d'la merde !

Prenons plutôt un peu de hauteur. Tour de chute + intamin = haplo slip niqué ! (NDD : Scream = Haplo Caca) Elles me font toujours flipper. Mais alors TOUJOURS ! Je l'ai faite une fois, histoire de ne pas me dégonfler (hein Sly) mais putain que ça me fait peur de monter tout doucement, de voir et sentir ce vide qui s’élargit autour de soi, d'entendre un grand con se marrer en voyant ma tronche...(NDD : moi???) et de tomber comme une merde en ayant le temps de s’égosiller d’un "haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa sa mèèèèèèèèèèèèèèèèèère !!!!!!!!!!!!!!!"

J'adore et je déteste en même temps. Dracus et Mickey en redemandent (les cinglés !) et Sly... Ha bin non, il n’a pas osé. (hi hi hi, ptit zizi, NDD : carrément le mano-suadatoire !)

A noter également que l'ambiance générale, les bruitages et la musique sont au top.

S'en suit le bobbe Mack: bien long (NDD : Bobbahn), une bonne vitesse et pas de claquage comme dans la saloperie chez le gaulois ! (NDD: la trace du Houra) C'est d'ailleurs la première fois que je vois un bobbe en terrain coaster, cela rend son intégration au top. J'adhère mais je préfère toujours les modèles Intamin, un peu plus barges. On ne s'en privera pas quand même durant les deux jours.

Flug der daemonen ! J'étais curieux de le découvrir pour le comparer à la machine de Thorpe (NDD : The Swarm, Wing coaster B&M) mais j'en attendais pas spécialement des tonnes malgré le fait que Dracus et Noethic me l'avaient vendu comme une tuerie.

Dans un premier temps, comme tous les coasters de la zone, il est parfaitement intégré. Sa file d'attente met bien dans l'ambiance avec les cris roques du démon à chaque passage près du sol.

Le parcours est plus long que The Swarm, les inversions sont originales, la vitesse respectable mais... bah oui, il y a un mais ! Ça manque de folie à mon gout. C'est planant, fluide et surprenant mais il manque la touche "prends ça dans la tronche !" (NDD : Perso je le trouve parfait, et ne pas prendre chère pour une fois ça fait du bien aussi ;))

On a déjà fait quasiment toutes les grosses attractions du parc et seulement deux heures se sont écoulées. C'est le pied, il n'y a quasiment aucune attente, ça tombe bien: on est du genre à perdre une à deux heures pour prendre l'apéro, refaire le monde en se marrant et raconter nos anecdotes passées.

Mais avant, on a encore un petit B&M qui nous fait de l’œil.

Bon déjà Dracus s'est fait refoulé de Krake le premier jour de par sa taille. On était dèg pour lui, du coup, un seul tour. Le lendemain, il est passé tranquillement, on l'a un peu plus enchainé.

Verdict: Oblivion (Dive Machine de chez B&M à Alton Towers) est mieux ! Krake est très sympa mais à mon avis, les trains ne sont pas assez lourds et la drop manque de quelque mètre pour lui donner de la puissance. Ses plus sont le floorless et l'immelman, le reste me laisse sur ma faim. Le splash est obsolète on ride mais donne du cachet de l’extérieure. (NDD : tout a fait ma couille, et qui dit floorless dit moins de poids, donc ils auraient dû mettre plus de siège)

Bon allez: FAIM ! SOIF ! Apéro à la queue de charrue triple et saucissons made in Mickey.

On parle de nos prochains trips (ça sent le Liseberg, NDD : Chambourcy, Oh OUI !), on se moque des parc fans qui se prennent au sérieux et on part dans des délires sans queue ni tête, bref, c'est bon d'être avec les pigeons.

Retour au parc, toujours aussi calme, on refera la même tournée de coaster, en passant en plus par le kiddy et le powered et en faisant un arrêt par Krake lebt (le walk thought hanté)

Les parcours horrifique me font toujours un petit quelque chose et c'est tant mieux. Je ne peux pas trop en dire car c'est toujours plus sympa de découvrir ce genre d'attraction. Je dirai juste que j'ai payé mon inattention dans mes cours d'allemand. Ça m'aurait permis de comprendre que la vieille avec sa torche me disait de ne pas aller de ce côté... trop tard, j'ai fait un bon de 15m lorsque je suis tombé nez à nez avec mon collègue de taf qui semblait avoir 80 ans de métier...

Bien sympa tout ça mais encore une fois, je me suis retrouvé devant ! Oui j'avoue: j'ai eu peur !!! (Mais pas autant que Sly qui... ha bin non, il s'est dégonflé mouhahahahaha)

Dans le reste des attractions, nous avons un parcours de bouées (NDD : un raft) assez long mais pas spécialement original, une zone flat ride théme incas comprenant un break dance (fait) un top spin (fait) pour ma part avec une jeune allemande qui ne semblais pas avoir compris que ça se retourne, résultat: un téléphone en vrac) une centrifugeuse, des chaises volantes... bref une zone gerbotron !

Voilà pour mon tour d'horizon de Heide park qui va recevoir la même conclusion qu’Alton towers , un coup de maitre: colossos et de bons coasters complémentaires à coté dans un grand espace vert, propre et cohérent.

Quant aux gars avec qui je pars en vadrouille, je n'ai rien d'autre à dire que vivement le prochain trip !

Le mot de la fin pour Mickey: Ha ha !!! Fais caca !!??

Achterbahn, bier und currywurst (Heide park)
Achterbahn, bier und currywurst (Heide park)
Achterbahn, bier und currywurst (Heide park)
Achterbahn, bier und currywurst (Heide park)
Achterbahn, bier und currywurst (Heide park)
Achterbahn, bier und currywurst (Heide park)
Achterbahn, bier und currywurst (Heide park)
Achterbahn, bier und currywurst (Heide park)
Achterbahn, bier und currywurst (Heide park)
Achterbahn, bier und currywurst (Heide park)
Achterbahn, bier und currywurst (Heide park)
Achterbahn, bier und currywurst (Heide park)
Achterbahn, bier und currywurst (Heide park)
Achterbahn, bier und currywurst (Heide park)
Achterbahn, bier und currywurst (Heide park)

Published by Haplo - - Parc Report

commentaires

Bienvenue sur le blog de la Pigeon's Team .... ici les mots d'ordres sont : Parcs, Coasters, Amis et Apéros !!!! Alors ? ... t'es un Pigeon ou t'es pas un Pigeon ????

Hébergé par Overblog