Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Doclyto Vs The Smiler @ Alton towers
1er et 2 Juin 2013: Doclyto était à Alton Towers

Premièrement pour découvrir le parc et deuxièmement (il n'y croyait plus) pour pouvoir tester le SMILER !!! Le Coaster recordman du monde du nombre d'inversions soit un total de 14 !!!!

Voici donc son récit et ses ressentis sur l'expérience qu'il a vécu en allant tester cette nouveauté mondiale ! ATTENTION: SPOILER INSIDE! Le récit qui va suivre va tout vous décrire comme un road trip détaillé: si vous désirez vivre à 100% l'expérience du Smiler et sa Marmalization veuillez vous arrêter là...

Effectivement, la sortie du Smiler était prévue le 23 Mai et lorsque j'ai réservé mes billets: des vidéos tests, des on rides ainsi qu'un reportage sur les effets du Smiler existaient. Je n'ai donc pas hésité à prendre mes billets puisque l'attraction fonctionnait: j'allais pouvoir tester Alton Towers et par la même occasion sa "Secret Weapon 7" : le Smiler! Je suis né le 27 Mai et ce petit trip anglais me faisait un beau cadeau !

Quelle surprise un peu plus tard lorsque j'apprend que le jour de la présentation du Smiler à la presse: les journalistes restèrent coincés dans le lift de la machine et qu'ils durent rentrer bredouilles... Et surtout que suite à cela, silence radio complet sur son ouverture...

La date du 23 Mai est dépassée et toujours pas de nouvelles...

La veille de mon départ (le 30 Mai), le Smiler est toujours fermé!

Tant pis: ça fera une raison de retourner à Alton... Il a quand même été élu meilleur parc mondial en 2005 par Forbes donc même sans le Smiler c'est déjà énorme !!!

Et totale surprise lorsque le 31 Mai au soir je vais vérifier sans conviction le site d'Alton:

SMILER NOW OPEN !!! OOOOOOH YEAAAAAAAH !

Le dieu des Coasters a pensé à mon anniv et a ouvert le dernier cru de chez Gerstlauer : quelle chance!!

C'est plein d'excitation que je rentre dans le plus réputé des parcs anglais!

Direction bien sûr: le Smiler !!!!!

Et là nous arrivons devant la bête et je n'ai jamais vu un tel bordel de rails !!!

OK j'avais bien sûr vu les photos sur le net mais voir ce coaster qui est un gigantesque nœud de métal est perturbant ! Ces allemands ont tordus un fil de fer dans tous les sens et ce sont dits: "Tiens ça ferait une bonne attraction ! ".

Nous nous avançons donc et là une file créée avec des barrières part de l'attraction (située près de Oblivion dans la zone X-Sector ) et remonte la longue allée allant jusqu'aux fameuses tours d'Alton.

En cours de chemin pour remonter cette queue: un panneau nous annonce 3h d'attente à partir de cet endroit !!! Et la queue continuait bien derrière ce qui laissait présager un bon 4h...

Bon ok le Smiler est le phénomène et c'est son deuxième jour d'ouverture ! Mais là mon âme de fan de parc se dit que sûrement en fin de journée la file sera moins longue, que dans le pire des cas je serais encore là le lendemain et que... Qui sait? Leur Fastrack inclut peut-être le Smiler... Je décide donc de ne pas rentrer dans la file avec mon pote Anglais et d'aller rider le reste du parc...

Je vous passe entièrement les détails de ma journée qui fût déjà une bonne claque dans la gueule avec des types d'attractions que je n'avais jamais testé ainsi que d'excellentes surprises et un coaster vraiment très intense ^^.

Le soir à la fermeture nous retournons voir le Smiler qui mine de rien tourne cette fois-ci car au matin il était encore fermé et donc aucun bruit ni mouvement: la bête était encore endormie...

Là, à l'approche de la machine nous entendons des cris et des "Wouuuuuuuuuuf " longs et répétitifs faisant penser à un ouragan avec un son très lourd.

La machine est en route et les trains jaunes contrastent très bien avec les rails noirs et tournoient sans cesse. Les wagons sont quasiement tout le temps à deux en même temps sur le layout et nos yeux ne se détachent plus de ces ovnis envoutants qui se croisent et se recroisent au milieu des cris et du bourdonnement grave des inversions. Là, nous nous disons que la journée est finie et que demain nous avons encore un gros crédit à faire. Nous sommes encore restés là 15 minutes, ébahits à contempler la machine tourner, comme possédés par l'ambiance sonore et ces boucles infinies...

(le parc a fermé à 20h au lieu de 18h car les gens étant dans la queue à 18h n'ont pas été virés mais ont pu profiter de l'attraction. Bravo à Alton pour cet effort car j'ai souvent vu des attractions fermer bien avant pour que la fermeture se fasse à l'heure. Evidemment il n'y avait plus rien à faire dans le parc entre 18h et 20h mais pour son deuxième jour d'ouverture, le smiler a pu satisfaire toute sa clientèle même avec 2h de queue en fin de journée.)

Et oui, pas moyen de se pointer à 10h et d'attendre 4h après ouverture du parc... Autant y aller direct! Nous nous sommes renseigné pour les fast tracks mais malheureusement comme le smiler venait d'ouvrir il y avait trop de queue pour qu'ils se permettent de mettre le système en place... Il est vrai que tout le monde l'aurait acheté et ça en serait revenu au même mais l'entrée fastrack est déja mise en place et prévue.

Tiens, le parc est déjà ouvert... Pas les attractions mais nous pouvons déjà rentrer... Zut! Nous ne serons donc pas les premiers dans la file... Nous retrouvons la file d'attente et cette fois pas de pancarte nous informant du temps... Mais nous nous trouvons à peu près au panneau de la veille nous disant 3 heures... Nous nous installons et attendons... et vers 10h, les wagons sont lancés à vide sûrement pour chauffer la machine... Et là chose impressionnante, la file se met à avancer par vague toute les minutes nous faisant gagner 10 mètres à chaque fois! En quelques minutes nous voila devant la véritable entrée de l'attraction !!! Là, en plus des vagues de vibrations entendus la veille et des cris de riders qui sont maintenant sur l'attraction, nous avons droit à la musique du Smiler. Elle commence avec des sons de synthétiseurs faisant penser à la musique d'attente d'un grand événement. Et lorsque vous pénétrez réellement dans la file d'attente, une petite musique genre comptine d'enfant se met en place. Donc vous découvrez que la véritable file du Smiler se trouve en dessous de l'attraction elle-même! Vous êtes à un mètre du rail et vous pouvez observer quasiement chaque inversion du coaster. On comprend pourquoi le logo du Smiler est un visage souriant avec les yeux en spirale et pourquoi leur marketing tourne autour du "Join us". Effectivement comme nous avions commencé à l'être la veille: nous sommes hypnotisés! Les basses, la comptine, le bruit de frottement, les wagons passant à toute vitesses laissant derrière eux des cris de joie, les boucles au dessus de nos têtes etc...

Nous sommes mis en situation d'envoutement: la comptine se répéte dans nos têtes telle une musique de cirque et les wagons continuent encore et encore de tournoyer au plus près de nous. La queue en elle-même est comme un labyrinthe avec un grillage rigide qui nous arrive aux épaules. Nous sommes du bétail conditionné à être comme ils le disent "Mamalizés". Durant la queue il nous est expliqué que nous allons être corrigés: c'est à dire remis à zéro pour le rire par la machine. Le Marmalizer est la sorte d'araignée prenant place au mileu de l'attraction avec un écran cylindrique au centre. Elle a cinq pattes représentant chacune un des procédés de la Marmalization et faisant office de Headchopper.

1/ Le Tickler ou chatouilleur, censé nous faire rire en chatouillant nos cheveux puisqu'il a 2 rouleaux type lavage automatique de voiture

2/ L'Hypnotizer porte des disque avec des spirales qui bien sûr tournent

3/ L'Inoculator représentant des seringues nous inoculant du produit hilarant

4/ Le Flasher étant composé d'ampoules faisant l'effet d'un stromboscope et enfin

5/ Le Giggler est un brumisateur contenant soi-disant du gaz hilarant.*

L'écran cylindrique nous présente des personnes avec des gros plans sur leur bouche où leurs yeux démontrant avec des courbes scientifiques que les personnes ont bien été corrigées. Voila la sublime thématisation du Smiler! Effectivement c'est complétement barré, oui je l'accorde mais j'adore ça! Les couleurs noirs et jaunes sont plutôt positives, aident à bloquer sur le mouvement des wagons et participent à notre Smile attitude ! Bravo les designers!

Aprés 3/4 d'heure dans ce labyrinthe à s'imaginer tournoyer dans les trains et à entendre la musique résonner: vous n'avez qu'une envie c'est d'être dedans et vous vous sentez totalement prêt! Vous rentrez alors dans une pièce dont l'entrée porte des sortes de baches noires et qui est totalement plongé dans la pénombre. Il y a des sculptures en relief sur les murs sur lesquels sont projetés des figures géométriques colorées. Vous avez donc l'impression de regarder des figures en 3D et elles font l'effet d'illusions d'optique. Ceci est la dernière partie de la queue qui est tout aussi psychédélique que le reste! C'est ici que vous rencontrez les opérateurs du Smiler qui sont aux couleurs de l'attraction: salopette jaune, chaussettes (très) hautes lignées blanches et noires, t-shirt noir et lunettes jaunes teintées en jaune! Ils sont a fond dans les répliques de la pub "Join us" et "Always Smile" et font peur/rire de surprise. Vous passez devant le stand de sacs juste éclairé de l'intérieur et après un dernier escalier vous entrez en gare.

Ca y est! On y est! Le wagon arrive et nos yeux se refont petit à petit à une luminosité normale. Finalement ça n'aura prix qu'une heure trente! Je m'attendais à beaucoup plus, j'étais donc ravi.

On grimpe dans les train équipés de Horse Collar tout ce qu'il y a de plus classique. Le logo du Smiler est bien sûr collé à l'avant de chaque train tel un écusson automobile. Derrière les appuie-têtes se trouvent des illusions d'optiques pour les passagers se trouvant derrière... Et oui thématisation jusqu'au bout des ongles ! Les wagons forment 4 rangées de 4 personnes. L'opérateur nous met au 3em rang où nous nous installons.

Et c'est parti!

On a à peine avancé de quelques métres qu'une descente à gauche s'amorce suivi directement d'un heartline roll indoor! Là, petite pause: on arrive sur le premier lift en sortant à la lumière du jour.

La montée s'amorce et il n'y a plus qu'a! On se laisse emporter par le train et on enchaine quelques boucles sympathique ainsi qu' un ridicule airtime. L'attraction est trés fluide et on savoure chaque inversion pour le fun: le parcours et la vitesse ne sont pas très intensifs mais on prends plaisir le sourire aux lèvres. Nous arrivons dans la zone de freinage surplombée de deux écrans de télé avec un type faisant un speech dont je n'ai pas écouté le moindre mot... Trop occupé à observer et à attendre le deuxième lift qui lui par contre est complétement vertical! Ces lifts sont très agréables et offrent une petite sensation supplémentaire puisque nous sommes posés sur notre dos et que surtout on ne voit que le ciel pendant toute la montée et qu'on fini par redécouvrir le décor arrivé en haut. Et là, deuxième parcours: on repart pour des inversions assez sympathiques ainsi qu'un airtime exceptionnel à mon goût! La courbe est très bien faite et l'impression de rester en l'air et d'être porté par la sécurité dure et m'a vraiment énormément plue. Voila la deuxième zone de freinage déjà devant nous et c'est donc la fin... J'ai donc trouvé le Smiler très agréable même si j'ai le souvenir de deux boucles un peu brusques où ma tête a bougé (ce qui n'est rien comparé à d'autres coasters brise-nuque sachant surtout que celui-ci posséde 14 inversions!!). A la fin de la journée nous y sommes retourné et après encore 1h30 d'attente, nous nous sommes retrouvé au 4em rang. Le fait d'être au dernier rang plus le fait que la machine soit chaude m'a vraiment étonné car la machine était nettement plus intense qu'au matin! J'avoue que ma ballade tranquille du matin c'est transformé en un voyage plus intense et oppressant. J'ai donc pu redécouvrir les boucles en me disant waouh c'était vraiment cool. Par contre à ce deuxième essai le train a vibré tout le long du parcours ce qui ne m'a pas beaucoup dérangé mais c'est tout de même à noter.

A la sortie de la gare nous traversons un long couloir sombre égayé de spirales où la sempiternelle comptine continue de nous atteindre. Nous débouchons alors sur la boutique du smiler qui est tout simplement énorme ! Photos, t-shirt, casquette, mugs, clé usb, lunettes spirales, faux sourire jaune, parapluie, sac de courses etc... Vous y trouverez votre bonheur! Et oui il faut bien amortir les 18 millions investis !! ^^

Voila, je dirais donc que l'équipe communication et de thématisation du Smiler ont vraiment fait un boulot exceptionnel! Aussi bien visuellement que de façon sonore tout fonctionne pour se faire emporter dans le tourbillon jaune et noir de ce coaster OVNI. L'attente parait écourtée grâce au spectacle qui se déroule à quelques mètres au dessus de nous ainsi qu'à la salle d'attente dans la pénombre.

L'attraction en elle-même ne paraît pas trop courte avec ses différentes cessions: heartline roll pré-lift, pause lift, boucles fun, frein, lift vertical, re-boucles avec un bon airtime puis fin. On a le temps de savourer l'expérience complètement et les opérateurs jouent très bien le jeu aussi. J'avoue que mon expérience a été bien meilleures en sensations au dernier rang en fin de journée qu'au matin où c'était plus rigolo qu'intense.

Je recommande donc de le faire car c'est réellement une expérience sur tous les plans!

Voila, merci de m'avoir lu et qui sait... Peut-être à plus ;-

Doclyto Vs The Smiler @ Alton towers

Published by Doc lyto - - Coaster Report

commentaires

Bienvenue sur le blog de la Pigeon's Team .... ici les mots d'ordres sont : Parcs, Coasters, Amis et Apéros !!!! Alors ? ... t'es un Pigeon ou t'es pas un Pigeon ????

Hébergé par Overblog