Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pigeon's Team

Deuxième parc de notre road trip Finlandais: Power park (ou Power land, il y a les deux noms et je ne sais jamais lequel employer...). Ce petit parc n'est pas très connu, même parmi les parcfans, et pour causes; comme je l'ai dit dans mon premier TR, c'est paumé en pleine pampa. Il n'y a rien à faire aux alentours et si vous n'avez pas de voiture, n'y songez même pas. Qui plus est, sa saison est très courte: mi aout, c'est fini ! Et pourtant, le parc possède son hôtel, camping et une piste de karting entres autres.

Pour notre part, on y était fin juin, en pleine saison donc ^^ Ce jour là, le temps était très couvert mais on a échappé à la pluie. Du coup, on s'est retrouvé avec une affluence minime et embarquement immédiat partout. Autant dire que Gautier et moi nous sommes fait plaisir et avons ridé comme des cochons. Là ba, tous les coasters sont accessibles à partir de 1,20m mais par contre, les grands vont faire la tronche, il y a des restrictions de tailles pour les machines les plus intéressantes.

On est arrivé vers midi (le parc ouvrant à 11h00). Une seule caisse d'ouverte mais c'était largement suffisant. On choppe nos bracelets (rides illimités bien entendue) à 38€ pièce. Prix relativement correct pour un pays nordique. A noter que le parking est gratuit, ça devient rare !

En s'engageant sur le pont qui mène à l'entrée, on a déjà un bel aperçu de ce qui nous attend. 

Power park
Power park

L'entrée... Bah heu... C'est un poil vieillot...

Power park

... Comme tout le parc en fait. On a quelque petits efforts d'aménagements par ci par la mais on ne peux pas pas parler réellement de théma et parfois on a l'impression que ce n'est même pas fini.

Power park
Power park
Power park

Et puis on a aussi des attractions qui font très foraines, posés comme ça, avec toutes les loupiottes. Ca c'est un peu plus gênant car pas beau !

Power park
Power park

On commence par un petit coaster nommé Joyride. On a la possibilité de le faire en VR moyennant deux euros mais non, on fait ça en classique: c'est nul la VR ! Bon on ne va pas se mentir, même sans VR, l’intérêt de ce coaster ne réside que dans le +1 mais au moins, il passe bien sans baffe.

Power park
Power park
Power park

On enchaine avec le wooden: Thunderbird. Avec GCI, je ne sais jamais à quoi m'attendre: parfois je trouve ça sympa (Heidi - Plopsaland), une autre fois je vais m'éclater (Woodan - Europa park) mais ça peux être aussi l'horreur ( Apocalypse - SFMM).

Celui ci date de 2006, un an avant Troy (Toverland) mais la aussi, l'age ne joue pas forcément. Vu d'extérieur, il a l'air compact et bien pêchu. Fie n'est pas trop coaster mais les woodens, ça passe bien pour elle alors on y va à trois.

Verdict ? En voilà une excellente surprise ! Tout s'enchaine sans temps mort et la vitesse reste bonne et constante tout le long du parcours. Niveau airtime c'est un peu timide mais il est dépourvu de baffe alors je le place dans les bons GCI. Un peu plus foufou que Joris même (Efteling).

Vu l'affluence du jour, il aura tourné à un train mais, hormis pour le premier rang, on attendra jamais plus qu'un tour avant d'embarquer alors on se privera pas de le faire encore et encore tout le long de la journée.

Power park
Power park
Power park
Power park
Power park
Power park
Power park

Avant d'aller manger, je suggère d'aller tester la machine pour laquelle je tenais à monter jusque Power park: Junker. Pour Fie qui n'aime pas les inversions, c'est hors de question mais Petit lapin, qui pour une fois à la taille requise pour un "gros" coaster, se sent de rentrer dans la cour des grands.

Il en impose le bestiau vu d'extérieur avec son top hat, ses inversions assez hautes et ses courbes qui passent sous un pont. 

Power park
Power park
Power park

Comme partout, on arrive directement au quai. La aussi on n'a qu'un train, du coup c'est un peu plus long mais un tour à attendre, ça va, on ne va pas se plaindre non plus. Premier tour à l'avant. Je donne des petits conseils à mon fiston pour bien se tenir, la lap bar est fermé, c'est parti...

Launch bien puissant comme sait le faire Gerstlauer puis top hat avec un bon airtime au sommet et... tout ce qui suit derrière est tout simplement génial ... je ne vais pas vous la jouer CW avec les noms des inversions et tout le tralala. Non je vais juste vous dire que se Junker déboite bien comme il faut ! J'en attendais beaucoup, j'en ai eu bien plus.

Gautier a adoré également ! Il m'avait déjà surpris l'année dernière à Fraipertuis, là on peut dire qu'il marche définitivement dans mes pas et je n'en suis pas peu fier. Tu seras coasterfan mon fils !

J'avais connu ce style de machine avec Anubis et j'avais trouvé ça trop cool à l'époque, puis Karacho (Tripsdrill) avait largement surpassé ce dernier: avec des laps bar et un parcours plus long c'est encore mieux !

Avec Junker, on monte encore d'un cran et Anubis devient obsolète.

Bref, à mon humble avis, on a là une bonne petite tuerie.

L'opérateur ayant repéré que je parlais en Français avec Gautier (et mon accent pourri quand je lui parle anglais) a engagé la discussion. Il était surpris d'avoir "des franchies"; tu m’étonnes ! D'ailleurs ils sont sympa les opérateurs dans ce parc.

Power park
Power park
Power park
Power park

Pause repas. On se pose au "Canyon Steak House", on est en vacances, on ne va pas se taper un snack debout quand même. Bon rapport qualité prix.

Par contre, je connais ma femme et je vois qu'elle commence à lutter contre un vilain rhume. La poisse !

On se la joue donc tranquillement: Gautier et moi allons prendre un +1 le kiddie. C'est drôle  d'entendre un gamin de 8 ans dire "-Bon celui là on le fait juste pour le +1 parce que c'est un peu nul quand même"

Je teste aussi le train fantôme "Devil's mine hotel". J'aime bien ces vieux trucs kitch mais là, bizarrement, le fiston fait moins le malin: "-heu non... je vais faire les tacots..."

Power park
Power park
Power park
Power park
Power park

La tour de chute, je l'ai fait seul aussi. Elle est impressionnante vue d'extérieure mais niveau sensation, c'est le néant ! Comme quoi, ce n'est pas la taille qui compte...

Power park

On a aussi un booster sans supplément à payer, c'est assez rare pour le souligner mais je me sent un peu trop vieux pour ces conneries.

Power park

On passe par la "fun house" locale. Du classique: tapis roulants et autres conneries d'échelles mouvantes. Gautier adore ça, on fait les foufous et on admire la "théma chantier après l'apéro"

Power parkPower park
Power parkPower park
Power parkPower park
Power parkPower park

En sortant de la Fun house, on se retrouve devant une sorte de "bois des comptes" version village en bois. Très peu d'animations. Même si on a bien vu arriver des personnages, il ne s'y passe rien mais c'est jolie et faut tout voir alors on en fait le tour.

Power park
Power parkPower park
Power parkPower park
Power parkPower park

Au passage, on crédite la wild mouse qui... tourne... mais qui ne sert pas à grand chose.

Et je coche le boomerang qui... ne sert à rien (pléonasme)

Power park
Power park
Power park

Fie se sent de plus en plus patraque alors on va se poser dans un tee room très sympa (ha oui, y'a pas de mousse dans ce parc ^^). Elle se sent patraque mais elle garde le sourire ma p'tite femme.

 

Power park

Mais comme rien n'y fait, elle préfère s'éclipser et aller se poser dans la voiture et nous laisser profiter du parc entre gars.

Power park possède également un flume, de l'attraction classique (chaises volantes et star flyers entres autres) et quelque flat. En gros l'offre est assez complète pour un si petit parc.

Gautier et moi avons enchainé les tours de Junker, de Thunderbird et de Fun house (bah oui, un gamin de huit an, ça adore ces conneries). On s'est bien éclaté, ça valait le coup de bouffer du kilomètre pour ce parc.

Junker fut mon gros coup de cœur de ce trip.

Power park
Power park
Power park
Power park
Power park
Power park
Power park
Power park
Power park
Power park
Power park
Power park
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Pigeon's Team

Bienvenue sur le blog de la Pigeon's Team .... ici les mots d'ordres sont : Parcs, Coasters, Amis et Apéros !!!! Alors ? ... t'es un Pigeon ou t'es pas un Pigeon ????

Hébergé par Overblog