Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pigeon's Team

J'ai encore beaucoup de parc à découvrir mais je suis entré dans la deuxième phase de ma "carrière parcfan". En effet, j'ai transmis cette passion à mon fiston et il est maintenant en age de me suivre à peu près partout (il lui manque encore quelque centimètres pour atteindre les 1,40m qui lui donnera accès à tous les coasters) alors fin aout, je lui avait préparé un petit trip entre père et fils. Et comme "maintenant il n'est plus petit", son pseudo "Ptit lapin" devient L.Apin (en référence à son premier gros voyage : la Californie)

Au programme: Drievliet, Duinrell et Tikibad et Bellewaerde sur le retour afin de découvrir ensemble Wakala, le nouveau coaster familial.

A presque 40 ans, j'aime bien mon petit confort le soir après une journée de parc, mais une fois n'est pas coutume et parce que L.Apin adore ça, on a joué les campeurs primitifs. Bon... pas sur que j'opterai encore pour cette option car j'ai hyper mal dormi sous la tente. C'est vraiment plus de mon age ces conneries.

Commençons donc par

 

Drievliet :

Trip entre père et fils.

Ma dernière visite dans ce petit parc datait d'il y a 9 ou 10 ans... Et... Bah rien de neuf depuis ^^

Petite parenthèse covid, comme ça après on en parle plus : les dispositions sont prisent par les parcs (gel un peu partout dans le parc, sens de circulation, agents qui rappellent à l'ordre les récalcitrants...) Mais pas de port de masque obligatoire au Pays bas, c'est un peu n'importe quoi. On a également noté que les Hollandais sont très indisciplinés ; en gros ils s'en tapent complètement ; on dirait que dans leur esprits le virus n'est pas actif chez eux. Ça m'a bien saoulé et j'ai du montrer les crocs plusieurs fois pour qu'ils gardent leur distances.

Revenons à Drievliet. Le parc est petit et donc vite plein mais on a jamais du attendre longtemps.

La star du parc, c'est toujours Formule X et il est toujours aussi efficace. Bon petit launch malgré ses 70Km/h, ensemble fluide et bonne sensation de vitesse mais toujours trop court. L.Apin a adoré et en a redemandé, moi aussi d'ailleurs.

Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.Trip entre père et fils.

Si Formule X est toujours aussi sympa, Twistrix est toujours aussi WTF ! Je ne comprend pas le principe de ce spinning : c'est plat, un coup ça tourne pas, puis ça tournoie à fond pour heu... POURQUOI ?! Bref +1 pour L.Apin et on l'ignore pour le reste de la journée.

Trip entre père et fils.

Intérêt proche du néant également pour le powered !

La wild mouse par contre, ça passe encore, bien qu'un poil violente dans les premiers virages : elle met du temps avant de donner un coup de frein, c'est un peu foufou mais ça nous a bien fait marrer.

Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.

A coté de ça, on a quelques flats classiques sur lesquels on aura pas boudé notre plaisir, un labyrinthe dans lequel on peut rester un bon moment avant de sortir ^^ Un train fantôme bien pourrave, quelques aires de jeux pour les mioches et c'est à peu près tout. Quelques heures suffisent largement dans ce parc, on levé le camp vers 16h00 après avoir tout fait et refait.

Forcément, ce parc ne vaut pas 3 heures de route, il faut absolument coupler avec Duinrell et / ou un autre plus conséquent dans les environs.

Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.

A ce moment là, le fiston pensait qu'on rentrait à la maison. Une demi heure plus tard, arrivés à Duinrell, il va vite compris la supercherie et j'ai vu une explosion de joie dans ses yeux. Mission réussie !

On pose notre camp de fortune, on se casse une petite croute et je l'emmène faire un tour pour lui montrer ce qui l'attend pour les deux prochains jours à venir. A ce moment là, ce n'est plus de la joie mais une explosion de bonheur et d'impatience.

Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.

Ce qui est sympa quand on loge à Duinrell, c'est que même lorsque les attractions sont fermés, on a accès aux plaines de jeu dans le parc. Y'en a un qui s'en est donné à cœur joie :

Epreuve Fort Boyard !

Epreuve Fort Boyard !

Trip entre père et fils.Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.Trip entre père et fils.

Petits conseils lorsqu'on séjourne à Duinrell : on ne laisse pas trainer de bouffe (ou de sac poubelle, n'est ce pas Dracus et Sly ^^) car les volatiles règnent en maitre et sont à l'affut !

Et de deux, on est dans un camping : il y a des choses primordiales à ne jamais oublier !

Trip entre père et fils.Trip entre père et fils.
Heureusement, y'a la planque à Haplo ^^

Heureusement, y'a la planque à Haplo ^^

Après une (mauvaise) nuit de sommeil, on se prépare à aller à Tikibad. Restriction covid oblige : l’accès se fait par tranche de deux heures. Et attention car la moindre minute dépassé vous condamne à payer un gros supplément ! 

Tikibad :

Quelques ajouts bien sympa depuis la dernière visite :

Une belle zone pour enfant avec pas mal de petits toboggans, la zone extérieure qui a l'air également bien fournie mais qu'on aura malheureusement pas pu tester pour cause de pluie, et un chouette toboggan à entonnoirs.

Ce qui nous porte le nombre total de toboggans en tout genres à 21 !

Nos coups de cœur se sont portés pour:

-Tryton ou l'on glisse sur des bouées de deux personnes et ou l'on est projeté dans trois entonnoirs géants.

-Canon ball pour L.Apin : mini toboggan en virage qui vous expédie à une belle vitesse dans un bassin plus bas.

-Cyclone pour moi : un classique, une cuvette dans laquelle il y a moyen d'arriver à toute berzingue !

Pour les autres, on a du classique sur les fesses ou sur bouée, dans le noir ou avec des effets de lumière, un saut en "free fall" à plusieurs mètres du bassin, un autre à trappe, des tubes très très rapides... Bref, il y en a vraiment pour tous les gouts et on n'a pas le temps de s'ennuyer.

Pour moi, la meilleure offre en parc aquatique européen que j'ai fait jusqu'à présent. Le seul reproche que je pourrai faire, c'est qu'avec beaucoup plus de verdure ça aurait vraiment de la gueule.

Je n'ai forcément pas beaucoup de photos de Tikibad (aucune en intérieure) alors j'ajoute quelques photos du net pour agrémenter.

 

Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.

Passons maintenant à

Duinrell :

 

Le parc n'est pas non plus très grand (mais on est quand même un cran au dessus de Drievliet) mais il est très boisé, bien agencé et, à son échelle, plutôt bien fourni en attractions. Qui plus est, c'est jolie et bien entretenu, on a plaisir à arpenter les allées.

Lorsqu'on arrive par l'entrée principale, on arrive d'abord sur la zone la plus ancienne avec son bois des contes et quelque attractions à l'ancienne comme le fameux Aqua shute bien bien raide sur lequel on glisse avec des embarcation en plastique ! Ça reste bien flippant vu d'en haut.

Cette zone est kitch à outrance mais bien sympa.

 

Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.

Dans le fond du parc, on trouve la zone avec les attractions plus modernes.

Depuis ma dernière visite, il y a le gerstlauer familial en plus et le flat avec les avions qui commence à devenir un classique (on le trouve de mémoire à Nigloland, Blackpool et Holiday parc). J'aime beaucoup cette machine, quand on a compris le principe, il y a moyen d'avoir un tour bien foufou ! C'est ce que j'ai fait (pour faire le malin, forcément ^^) en explosant mon record de rotation... du début à la fin j'ai pas lâché. C'est la première fois que j'avais l'impression d'avoir 3 grammes sans boire une goutte de bière mdr.

Trip entre père et fils.

Dragon fly, le coaster familial est un bel ajout et un super compromis entre le kiddy et l'eurofighter. Sans être un monstre d'intensité (ce n'est pas le but de la machine), il offre toutefois de bonnes sensations de vitesse de bons petits virage. De plus, son intégration est au top, aucun arbre n'a été coupé pour son montage. Bravo Gerstlauer pour cette prouesse.

 

Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.

Le kiddy Zierer ne présente plus d’intérêt pour nous mais +1 oblige, on y passe.

Trip entre père et fils.

La luge était fermé à cause de la pluie mais pas de regret : il manque 5cm à L.Apin pour pouvoir la faire, ça sera pour la prochaine fois.

Trip entre père et fils.

Falcon, petit mais costaud. Le débit n'est déjà pas terrible à la base sur ces coaster mais là, avec des trains chargés de deux, voir une personne, c'est très long. On aura quand même su en profiter lors des deux jours et il reste un bon petit coaster pour ce genre de parc.

Trip entre père et fils.Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.

Dans les classiques, on trouve un top spin (non merci) et un shoot the chute (courageux mais pas téméraires, on a choisi l'option bateaux couverts)

Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.

Dans la série "truc tout con qui nous occupe pendant de longues minutes" : La maison des ombres. Des murs verts, un flash et tu fais l'andouille avec les ombres. Les gamins adorent ça.

Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.

Voilà pour le tour de Duinrell. Pour notre part, on y a passé un bon séjours malgré que le temps n'était pas de la partie.

Le jeudi matin, on lève le camps. "Il y en a un qui fait sa tête de je suis déçu que cela soit déjà fini". Je ne dit rien mais je me marre intérieurement. Trois heures de route plus tard, je le vois surveiller le GPS... Il y a quelque chose de bizarre...

"-Papa, il reste cinq Km mais je ne reconnais pas la route de d'habitude..."

Petit futé ! Dernière surprise du trip: un arrêt à

Bellewaerde :

Bon là, on connait par cœur tous les deux mais on vient pour tester le nouveau coaster familiale : Wakala.

On va faire bref : c'est comme toujours dans ce parc, c'est bien soigné, c'est familiale (c'est la vocation du parc et il s'en tire très bien ainsi), c'est bien intégré et en plus, les sensations sont sympa. Bon perso, je ne suis pas trop fan de cette mode actuelle des coasters avec un passage en arrière. Qui plus est, cela n'apporte pas grand chose sur ce modèle contrairement à celui du parc Asterix ou de Dollywood ou l'on a un petit show intérieure. Ceci dit, pour ceux qui ne connaissent pas, ça fait son effet.

Bref, +1 fort sympathique

Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.

Comme dit plus haut, on connait tous par cœur alors je ne vais pas détailler chaque attractions, il y a assez de TR sur le blog qui rentre dans les détails. Juste une petite série de photo pour finir sur Bellewaerde.

Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.
Trip entre père et fils.

Voilà, j'en ai fini avec ce séjours. C'est la première fois qu'on se retrouve à deux de cette manière et c'est à renouveler ! La complicité entre père et fils, c'est une chose qui n'a pas de prix.

A bientôt pour d'autres aventures.

Haplo et L.Apin

Trip entre père et fils.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Angelilie 03/10/2020 17:29

J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) A bientôt.

Pigeon's Team

Bienvenue sur le blog de la Pigeon's Team .... ici les mots d'ordres sont : Parcs, Coasters, Amis et Apéros !!!! Alors ? ... t'es un Pigeon ou t'es pas un Pigeon ????

Hébergé par Overblog